Hommage à Kaid Ahmed 
                                                                                    1921-1978  
 

                                             Commandant Slimane pour certains  
                                    Monsieur kaid Ahmed pour d'autres,   
                                    Pour ceux  qui l'ont connu ou cotoyé de près  
                                    c'est tout simplement  .... Si Slimane,  
                                    un homme du peuple avec un esprit vif, 
                                    une vision profonde des choses et.........  
                                    Un coeur de lion  
 

   
   
 
 
 
 
 
 
   
 
.
 
 
 
 
                          KAID AHMED 
                      1921- 1978  
 

Si Ahmed est né le 17 Mars 1921 à  Tiaret. Issu d’une modeste famille terrienne  du arch des Sidi Belgacem.Fils  
d’un garde communal qui sera torturé puis assassiné par l’armée coloniale en 1957 à Mostaganem.  
Dès son jeune âge ‘Si Ahmed ‘ montra un esprit vif, un courage exemplaire et un sens des responsabilités marqué.  
Il poursuit ses études à la Mederssa de  Tiaret où il obtient son Certificat d’Etude.Très jeune, il est sensibilisé par la  
politique et la situation des algériens.Il milita ouvertement, et réalisa très tôt la situation dégradente dans laquelle se  
trouvait le peuple algérien .  
Il fit son service militaire durant la deuxième guerre mondiale (1939-1945). La guerre finie il milita au sein de l’UDMA  
dont il devint secrétaire avec Kada Boutarene au coté de Ferhat Abbès. Journaliste dans un quotidien d’Oran, au moment  
des élections locales, il s’activa dans la region de Tiaret pour sensibilser la jeunesse sur la situation du pays. En août 1953 il  
organisa  un congrès qui durera 3 jours à Tagdemt :congrès de la JUDMA (jeunesse de l’udma).  
Kaid Ahmed se déplacera à Alger en 1954 ou il rencontrera les divers dirigeants nationaux, dont ceux de l’OS. En 1958, il  
rejoindra l’ALN où il deviendra Commandant aux cotés du défunt Colonel Lotfi au niveau de la zone 8 (willaya 5) et ensuite  
membre de l’Etat Major aux cotés de Boussouf, Boumedienne, Athman…En 1961 il representera l’ALN avec Ali Mendjli aux  
pourparlers avec la France qui s’achèveront avec les Accords d’Evian.  

Durant la guerre de libération nationale, Kaid Ahmed activera sans relache pour organiser, structurer et armer  l'ALN. Il se  
déplacera  dans divers pays dont il a rencontrera les dirigeants.  
En 1962 il est député de Tiaret puis ministre du Tourisme sous Benbella .Il démissionne en 1964.  
En 1965 il est membre du ''Conseil de la Révolution'', ministre des finances durant 4 ans il organisa les institutions financières  
du pays et planifia les plans de développement.  
En 1969 il devient responsable du parti FLN.  
En 1974, en conflit avec Boumedienne sur divers sujets (politique,economique et social…)il démissionne et  s’installe en France  
puis au Maroc (1976).  
Il restera  un opposant farouche du régime de Boumedienne jusqu'à sa mort  le 5 mars 1978  à Rabat.Il est rappatrié en Algérie  
par sa famille et fût enterré au milieu des siens le 10 mars .  

KAID Ahmed eut un enterrement digne, celui d’un homme du peuple; les nombreux tiaretiens qui l'ont accompagné à sa dernière demeure lui ont rendu cet hommage.  
Un grand homme, fidèle à lui même, à ses idées , ses convictions et surtout à son peuple qui lui est resté  proche jusqu'à la fin.  
  
 

 
 

 
 

 
 
 
 
.